28/11/2007 – FEDE

(à la fois la troncation du prénom de l’enfant- Federico/a- et traduction de foi)

Le projet est destiné à soutenir une famille qui lutte contre le « Lymphome non hodgkinien » qui a touché un de ses trois enfants, aujourd’hui en chimiothérapie à L’hôpital Bambin Gesù de Rome.

 

FEDE – FOI, comme le prénom de l’enfant (13 ans)

FOI, parce que, qui ne l’a pas, la découvre dans ces moments là et s’y réfugie

FOI, comme croire en son prochain

 

Coût estimé € 3.000,00

RÉALISÉ

 

22/12/2006 – EN COMMUNICATION

 

Le projet est finalisé à l’achat et au don à la Fondation Padre Pio- Centre de Réhabilitation de Manfredonia, de 10 ordinateurs, pour aider les petits « locataires » du centre à se mettre en « communication » avec les autres et avec le monde extérieur, brisant le mur du silence et de l’isolement qui les entoure.

 

Coût estimé € 10.000,00

RÉALISÉ

 

16/06/2006 – MES AMIS LES NUAGES

Le Service de Médecine Générale de l’Hôpital Pédiatrique Giovanni XXIII de Bari a besoin d’un « Nébuliseur ultrasonique mod ULTRASONIC 2000 Nouvag Ltd.” pour le traitement de : asthme, bronchite, fibrose kystique, emphysème, post trachéotomie et autres affections respiratoires.

Il s’agit d’un matériel très sophistiqué, contrôlé par des microprocesseurs et des minuteurs, absolument indispensable pour affronter avec succès les nombreuses affections des délicates voies respiratoires des enfants.   L’exigence de posséder ce matériel est prégnante car le nombre d’enfants hospitalisés pour ces types de troubles respiratoires est toujours plus élevé, surtout en période d’épidémie de grippe, toujours en augmentation avec des conséquences, sur la santé des enfants, pas toujours prévisibles.

Notre désir serait celui de donner le « Nébuliseur ultrasonique » à temps pour le prochain automne/hiver.

 

Coût estimé € 3.600,00

RÉALISÉ

 

16/06/2006 – QUESTION DE CLASSE

La Fondation Petit Dan & Sarah est née en 1982 sur l’initiative du couple Joseph et Marie Madeleine Pingui et se trouve à Yaoundé, Cameroun.

Autour de ses fondateurs, s’est formée une équipe de 16 volontaires, tous engagés dans des actions sociales, éducatives et sanitaires, en faveur des enfants et des familles dans des conditions d’extrême pauvreté.

Aujourd’hui, la Fondation a pris en charge environ soixante enfants, accueillis et suivis dans les structures créées par la Fondation.

Les ressources financières proviennent des activités agricoles et des petits ateliers d’artisanat en plus de la contribution des membres et des autres organismes de bienfaisance.

La fleur à la boutonnière de la Fondation, c’est l’école maternelle et primaire d’Okoa, née pour accueillir, instruire et former ces enfants qui, pour cause de pauvreté et d’abandon ne sont pas admis dans les écoles publiques ou privées du pays.

Chaque année, environ au moins un tiers des deux cents enfants défavorisés qui fréquentent l’Ecole d’Okoa (réfugiés du Rwanda, du Burundi, de la République du Congo donc des enfants abandonnés, orphelins, victimes de maltraitance) sont pris en charge par la Fondation et accueillis dans ses structures.

Le projet éducatif de la Fondation Petit Dan & Sarah mérite tout le soutien possible car seule une vraie sauvegarde de ces enfants pourra assurer leur insertion dans un tissu social, si difficile.

Alors, quelle aide peut apporter « Le Grain de Moutarde- Onlus » ?

L’école d’Okoa est dotée de seulement quatre classes pour l’enseignement et cela oblige les enseignants et les enfants à suivre des programmes didactiques en commun ce qui, justement, rend l’apprentissage plus difficile surtout pour les plus petits.

Les deux premières classes ont été construites en 1993 avec un financement de la Caritas Hollandaise. Les deux autres classes ont été construites entre le 1° et le 26 août 1998 par les amis de Chatenay Malabry, c’est à dire les Scouts de France.

Aussi, l’école d’Okoa a-t-elle besoin encore d’au moins trois classes.

Donc, notre projet consiste à donner à la Fondation Petit Dan & Sarah une aide pour la réalisation d’une classe, laquelle sera ensuite équipée et meublée par ses petits ateliers de menuiserie.

 

Coût estimé € 5.000,00

RÉALISÉ

 

19/12/2005 – RESPIRER

Le projet a été lancé pour l’achat et la donation au Service de Pneumologie de L’hôpital Pédiatrique Giovanni XXIII de Bari, d’un « Capnographe portable numérique », un matériel sophistiqué de grand secours pour les enfants affectés d’insuffisance respiratoire.

Le « Capnographe », en cas de crise respiratoire de l’enfant permet d’analyser immédiatement et sans prélèvements sanguins le niveau de C02 (gaz carbonique) dont l’augmentation peut conduire à la décision d’intervenir avec l’intubation du petit patient et à son transfert en urgence dans le service de réanimation.

 

Coût estimé € 13.500,00

RÉALISÉ

 

 

16/06/2004 – UN RÊVE POUR SERENA

Serena, une douce petite fille de 11 ans qui pèse 13 kg !

Cette petite fille a une maman extraordinaire qui lui a permis de vivre contre l’avis des médecins qui, à la naissance, pronostiquant trois mois de vie, s’étaient exprimés ainsi : « Priez le Seigneur pour qu’il la prenne vite ! »

La maladie : hypoplasie des hémisphères cérébraux et agénésie du vermis cérébelleux.

Serena ne parle pas, ne marche pas, ne se tient pas droite, et probablement ne voit pas.

Licia, cette mère exemplaire, a renoncé à son travail, a fermé son studio photos et, depuis des années, vit seule avec sa fille.

Tout cela avec des problèmes économiques évidents et peu d’aide de la part des structures publiques.

Serena a toujours vécu et vit dans la cuisine de la maison, unique pièce avec un peu de lumière.

Mais l’été, chaud dans le Salento, rend cette pièce inconfortable pour Serena. De plus, on ne peut pas utiliser de climatiseur car cela pourrait compromettre, encore plus, l’état de santé de l’enfant. Il y a, cependant, une possibilité, celle de restructurer un garage et de créer un environnement de fraîcheur naturelle où Serena peut rester pendant les heures les plus chaudes de l’été.

 

Coût estimé € 6.000,00

RÉALISÉ